La prime de partage de la valeur

La loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat, publiée au
Journal Officiel le 17 août 2022, porte les différentes mesures prévues par le gouvernement
pour protéger le pouvoir d’achat des Français. Elle met notamment en place
« La prime de partage de la valeur (PPV) ». Cette prime prend le relais de « La prime
exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) », mais avec des modifications significatives
puisque cette nouvelle prime est à la fois renforcée et pérennisée, tout en restant
facultative. Son régime social et fiscal est également adapté.


Lire la suite

Les diverses mesures sociales enfaveur du pouvoir d’achat

La loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat et la loi de
finances rectificative pour 2022 ont été publiées au Journal Officiel le 17 août 2022. Elles
portent les différentes mesures prévues par le gouvernement pour protéger le pouvoir
d’achat des Français. En matière sociale, outre la « Prime de partage de la valeur » (voir
fiche dédiée), différentes autres mesures concernent les employeurs et les salariés.


Lire la suite

Dispositif d’amortissement fiscal du fonds commercial: instauration de mesures anti-abus

Principe

La loi de finances pour 2022 a consacré le principe général de non-déductibilité fiscale des amortissements des fonds commerciaux (art. 23; CGI, art. 39, 1, 2°). Toutefois, à titre dérogatoire et temporaire, les amortissements qui peuvent être comptablement constatés au titre des fonds commerciaux acquis à compter du 1er janvier 2022 et jusqu’au 31 décembre 2025 sont déductibles fiscalement.


Lire la suite

La Loi Pouvoir d’achat

La loi sur le pouvoir d’achat est un texte destiné à soutenir le pouvoir d’achat des Français face à l’inflation par l’adoption de mesures d’urgence. Présenté en Conseil des ministres le 7 juillet 2022, le projet a été adopté par le Parlement le 3 août après diverses modifications par rapport à sa version d’origine.
Voici un aperçu de certaines de ces mesures :


Lire la suite

La BCE lance l’offensive contre l’inflation

Pour les entreprises disposant d’une trésorerie excédentaire, la question du « meilleur placement » se pose pour faire face à un contexte défavorable.

Nous assistons à un changement de paradigme économique : forte inflation et remontée des taux, avec des placements prudents qui rapportent toujours moins que l’inflation.

Les placements monétaires sont toujours associés à des rendements proches de 0. Les rendements des comptes à terme et comptes sur livret sont certes positifs, mais inférieurs à 2%. Enfin, les contrats de capitalisation, plus rémunérateurs, s’approchent davantage du niveau d’inflation, sans toutefois l’atteindre.

Des solutions existent. Prenez contacte avec nous.


Lire la suite

Guide du chef de l’entreprise 2022

Un chef d’entreprise doit faire face à de nombreuses obligations et responsabilités liées à la vie courante des affaires. Pour les accompagner dans leur quotidien et dans leurs démarches, notre cabinet d’expertise-comptable propose un guide pratique indispensable à découvrir et élaboré par le service de documentation de notre association technique ATH (https://ath.asso.fr)

Ce guide propose des informations très précises, très utiles et à jour des principaux textes législatifs et réglementaires.


Lire la suite

Le suivi médical des salariés

L’employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés. L’organisation des visites médicales fait partie des obligations de l’employeur en matière de sécurité. La loi « Santé au travail » a apporté, à compter du 31 mars 2022, un certain nombre d’évolutions en matière de suivi médical des salariés et a fixé un cadre légal à deux dispositifs destinés à faciliter le retour à l’emploi des salariés en arrêt de travail à la suite d’une maladie ou d’un accident.


Lire la suite

Guide social de l’employeur

Vous employez actuellement du personnel ? Le nouveau Guide Social de l’employeur 2022, répondra à toutes vos questions en la matière, vous guidera dans vos démarches et vous permettra de faire face à vos responsabilités.


Lire la suite

Sous-traitance : la solidarité financière du donneur d’ordre

Dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé, le donneur d’ordre peut voir sa responsabilité engagée s’il ne s’est pas assuré du respect, par son sous-traitant, des règles du droit du travail. Ainsi, toute personne qui conclut un contrat portant sur un montant d’au moins 5 000 € HT doit vérifier, lors de la conclusion du contrat et tous les 6 mois jusqu’à la fin de l’exécution du contrat, que son sous-traitant a effectué toutes les formalités et démarches légales. À défaut le donneur d’ordre sera tenu solidairement responsable du paiement des diverses sommes réclamées à son sous-traitant pour travail dissimulé.


Lire la suite

TVA sur marge en matière immobilière – Décision de la CJUE

Amené à trancher un litige opposant l’administration fiscale et un promoteur au sujet de la TVA sur marge en matière immobilière en 2020, le Conseil d’État s’était tourné vers la Cour de Justice de l’Union européenne.

Celle-ci vient de donner sa décision en date du 30 septembre 2021 :

  • le régime de la marge ne peut pas s’appliquer à la cession de terrains acquis non bâtis revendus comme terrains à bâtir,
  • la division en lots ou la viabilisation de terrains à bâtir avant leur revente, ne font pas obstacle à l’application du régime de la TVA sur marge.

Lire la suite

Secteur non marchand – Les nouveauté de l’été 2021

L’été 2021 a été riche en nouveautés pour le secteur non marchand avec 2 nouvelles lois :

  • La loi n° 2021-875 a pour objectif d’améliorer la trésorerie des associations,
  • La loi n°2021-1109 a pour but de renforcer le respect des principes de la république, notamment dans le secteur parapublic et non marchand.

Lire la suite

Coronavirus – Aide complémentaire sectorielle au 1er volet du fonds de solidarité

Le décret 2021-1087 du 17 août 2021 crée une aide complémentaire au fonds de solidarité pour les mois de janvier à mars 2021 pour les entreprises des secteurs de la coiffure et des soins de beauté domiciliées dans une station de montagne ainsi qu’aux entreprises du secteur de la fabrication de vêtements de dessous et de dessus et de la fabrication d’articles à mailles.


Pour chaque période mensuelle, le montant de la subvention est égal, soit à 15 % du CA de référence (taux pouvant être porté à 20 % en cas de pertes supérieures à 70 %) soit à 80 % de la perte de CA dans la limite de 10 000 €. Le contribuable peut bénéficier de cette aide même s’il a déjà bénéficié du 1er volet du fonds de solidarité mais le montant versé est réduit des sommes déjà perçues.


Lire la suite

Coronavirus – 1er volet du fonds de solidarité pour la période du 1er juin au 30 septembre 2021 – 2ème mise à jour

L’article 3-28 est à nouveau modifié. Le décret 2021-1180 du 14 septembre 2021 prolonge le fonds de solidarité jusqu’au 30 septembre 2021, adapte les conditions d’éligibilité et le montant de l’aide.


Lire la suite

La facturation électronique

Une ordonnance repousse l’obligation de facture électronique entre assujettis à la TVA. L’exigence d’émission du document débutera pour les grandes entreprises, les entreprises de taille intermédiaire et les PME-micro-entreprises respectivement le 1er juillet 2024 (*), le 1er janvier 2025 et le 1er janvier 2026.


Lire la suite

Vaccination et pass sanitaire : impacts pour les employeurs

La loi relative à la gestion de la crise sanitaire est entrée en vigueur le 9 août 2021. Elle prolonge dans un premier temps jusqu’au 15 novembre 2021, le régime transitoire de sortie de crise qui devrait prendre fin le 30 septembre 2021. La loi prévoit également l’obligation de vaccination ou de détenir un pass sanitaire pour certains professionnels, avec des impacts directs pour les employeurs. En complément de la loi, le Ministère du travail a apporté un certain nombre de précisions sur ces obligations.


Lire la suite

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat 2021

Le projet de loi de finances rectificative pour 2021 (Article 2), prévoit la reconduction de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) en 2021. Les employeurs pourront ainsi verser à leurs salariés, de manière facultative, une prime exonérée d’impôts et de charges sociales, sous conditions. Cette nouvelle version de la PEPA présente des similitudes avec celle de 2020, mais avec toutefois quelques nouveautés.

Cette fiche présente les premiers contours de la PEPA 2021. L’adoption définitive du projet de loi de finances rectificative 2021 devrait intervenir courant juillet ; d’ici là des modifications peuvent encore intervenir sur les mesures annoncées.


Lire la suite

Coronavirus – 1er volet du fonds de solidarité pour la période du 1er juin au 31 juillet 2021

Le décret 2021-840 du 29 juin crée le 1er volet du fonds de solidarité pour la période du 1er juin au 31 juillet 2021. Ce dispositif concrétise la volonté du législateur de mettre en place une extinction progressive du fonds permettant d’accompagner les entreprises en cette période de levée des mesures sanitaires.


Lire la suite

Note d’information sur l’Examen de Conformité Fiscale

Nous sommes à votre disposition pour en parler.

Nous tenons à vous informer des dispositions prises par les pouvoirs publics dans le cadre de la relation de confiance des Chefs d’entreprise avec l’administration fiscale. Un nouveau dispositif est proposé aux entreprises, pour leurs exercices clos à compter du 31 décembre 2020 : l’Examen de Conformité Fiscale (ECF).

L’ECF permet de sécuriser la situation fiscale de votre entreprise et de limiter les risques et conséquences d’un contrôle.


Lire la suite

Recommandations de l’ANC relatives à la prise en compte des conséquences de l’événement Covid-19 dans les comptes établis à compter du 1er janvier 2020

Les 7 juin et 9 juillet derniers, l’Autorité des Normes Comptables (ANC) a mis à jour ses
recommandations relatives à la prise en compte des conséquences de l’événement
Covid-19 dans les comptes et situations établis à compter du 1er janvier 2020. Les mises
à jour portent sur : le prêt garanti par l’État (question H1) ; le rythme d’amortissement
de certaines immobilisations en cas d’arrêt ou de réduction d’activité (question D1) ;
les prêts participatifs avec soutien de l’État (ajout d’une question H8) ; le fonds de solidarité (question J2) ; les dispositifs d’exonération et d’aide au paiement des cotisations
et contributions sociales (ajout d’une question J7) ; l’aide dite coûts fixes (ajout d’une
question J8).


Lire la suite

L’Examen de Conformité Fiscale

Dans le cadre de la relation de confiance avec l’administration fiscale,un nouveau dispositif est proposé aux entreprises, pour leurs exercices clos à compter du 31 décembre 2020 : l’Examen de Conformité Fiscale (ECF).

L’ECF permet de sécuriser la situation fiscale de votre entreprise et de limiter les risques et conséquences d’un contrôle.


Lire la suite

Vos factures sont-elles conformes ?

Les mentions à porter obligatoirement sur les factures, émises par les assujettis à la TVA,
sont nombreuses et les sanctions peuvent devenir très lourdes.

Le décret n° 2021-609 du 18 mai 2021 applicable à partir du 1er juillet 2021 détermine les catégories de biens pour lesquels le document de facturation, notamment le ticket de caisse, la facture, remis au consommateur, doit mentionner désormais l’existence et la durée de la garantie légale de conformité de deux ans minimum. Il exclut les biens vendus dans le cadre d’un contrat conclu à distance ou hors établissement, compte tenu des obligations d’information spécifiques qui pèsent sur le vendeur et compte tenu du formalisme qui entoure ce type de contrat.


Lire la suite

Les changements au 1er juillet 2021 : Mise en œuvre du guichet unique

À partir du 1er juillet 2021, les règles de TVA, applicables au e-commerce en B to C seront profondément modifiées. Afin de simplifier les formalités qui encadrent ces changements, il est prévu d’étendre le champ d’application du guichet unique, qui reste optionnel, avec 3 nouveaux régimes :
• Pour les services rendus par des prestataires résidant dans des pays tiers,
• Pour les ventes à distance de biens intracommunautaires,
• Pour les ventes à distance de biens importés, d’une valeur inférieure à 150 €.
Les opérations en B to B n’entrent pas dans le champ de cette réforme, ainsi les règles qui
leur sont applicables restent inchangées.


Lire la suite

Le commissaire aux comptes et la présentation des comptes annuels et consolidés selon le format d’information électronique unique européen

En France, la mission du commissaire aux comptes relative à la vérification du format d’information électronique unique est définie par l’article R. 823-7 du Code de commerce. Afin de formuler sa conclusion sur le respect du format d’information électronique unique défini par le règlement européen délégué n°2019-815, le commissaire aux comptes met en œuvre les diligences relatives au format XHTML, mais aussi celles relatives au balisage des comptes consolidés IFRS selon le langage XBRL.


Lire la suite

Les difficultés des entreprises

Pour affronter les difficultés de son entreprise, notamment dans cette période de crise sanitaire, le dirigeant doit s’équiper. Il doit disposer d’outils adaptés lui permettant d’analyser la situation, de hiérarchiser les difficultés et prendre les bonnes décisions. L’objectif est d’éviter la mort de la société et donc la liquidation judiciaire. Pour traiter ces difficultés, de nombreux moyens existent. Le dirigeant se doit de s’informer pour connaître et actionner les bons leviers. Nous vous présentons les différents leviers possibles : actes de gestion, procédures amiables, procédures judiciaires. La cessation des paiements est un événement qu’il faut savoir identifier dans ce processus. Dans tous les cas, le dirigeant doit agir et ne pas rester seul.


Lire la suite

L’emploi des travailleurs handicapés

Toute entreprise occupant au moins 20 salariés doit compter au moins 6 % de travailleurs handicapés dans son effectif, à défaut, elle est redevable d’une contribution à l’AGEFIPH.

La loi n° 2018-771 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a modifié les obligations des entreprises en matière d’emploi des travailleurs handicapés afin, notamment, de développer leur emploi effectif. Ces nouvelles modalités s’appliquent à l’obligation d’emploi 2020 qui sera à déclarer en 2021.


Lire la suite

Les mesures d’aides relatives aux cotisations sociales des employeurs

La 3ème loi de finances rectificative pour 2020 (Loi 2020-935 du 30 juillet 2020) a mis en place un dispositif d’exonération et d’aide au paiement des cotisations sociales pour aider les entreprises les plus touchées par la première vague de l’épidémie de Covid-19. Les secteurs d’activités pouvant bénéficier de ce dispositif ont été élargis par le décret 2020-1328 du 2 novembre 2020. Par ailleurs le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 prévoit quelques aménagements à ce dispositif.


Lire la suite

L’activité partielle

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’activité partielle est très largement utilisée par les entreprises. Ce dispositif a évolué au fil des mois et va encore être aménagé à compter du 1er janvier 2021. Cette fiche fait le point sur le dispositif existant et ses évolutions.


Lire la suite

Le nouveau règlement ANC N° 2020-01 relatif aux comptes consolidés

Le règlement ANC N° 2020-01 (1) relatif aux comptes consolidés entre en application pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2021. Ce nouveau règlement supprime notamment la référence au principe de prédominance de la substance sur la forme et rend certaines méthodes comptables dorénavant obligatoires dans les comptes consolidés.


Lire la suite

Le format d’information électronique unique européen : le balisage des états financiers en accord avec la taxonomie IFRS – ESEF

Le format d’information électronique unique européen entre en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2020. Le balisage des comptes en XBRL peut s’avérer complexe pour les entreprises, demande à celles-ci d’exercer des jugements et induit des risques liés à l’interprétation des données électroniques.


Lire la suite

Plan de relance – Cohésion

L’épidémie de Covid-19 a justifié la mise en place de mesures sanitaires exceptionnelles avec le confinement mais également de mesures de soutien aux entreprises et aux salariés.

Le jeudi 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté un plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’€ avec 3 principaux points : l’écologie, avec pour but d’amener vers une transition écologique, la compétitivité pour permettre aux entreprises d’avoir des conditions favorables pour se développer et maintenir leurs salariés dans l’emploi et enfin la cohésion, pour garantir la solidarité entre les générations, les territoires et les français.

Budget : 30 milliards d’€.

Objectif : éviter une hausse des inégalités en France. La relance sera solidaire, elle bénéficiera à tous les Français et impliquera une solidarité entre les générations, entre les territoires et entre les entreprises de toutes tailles.


Lire la suite

Plan de relance – Compétitivité

L’épidémie de Covid-19 a justifié la mise en place de mesures sanitaires exceptionnelles avec le confinement mais également de mesures de soutien aux entreprises et aux salariés.

Le jeudi 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté un plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’€ avec 3 principaux points : l’écologie, avec pour but d’amener vers une transition écologique, la compétitivité pour permettre aux entreprises d’avoir des conditions favorables pour se développer et maintenir leurs salariés dans l’emploi et enfin la cohésion, pour garantir la solidarité entre les générations, les territoires et les français.

Budget : 30 milliards d’€.

Le plan de relance vise à accompagner plus fortement encore dans leurs projets, nos industries et plus particulièrement les PME et ETI, premiers relais de l’emploi sur les territoires pour renforcer notre indépendance économique.


Lire la suite

Plan de relance – Écologie

L’épidémie de Covid-19 a justifié la mise en place de mesures sanitaires exceptionnelles avec le confinement mais également de mesures de soutien aux entreprises et aux salariés.

Le jeudi 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté un plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’€ avec 3 principaux points : l’écologie, avec pour but d’amener vers une transition écologique, la compétitivité pour permettre aux entreprises d’avoir des conditions favorables pour se développer et maintenir leurs salariés dans l’emploi et enfin la cohésion, pour garantir la solidarité entre les générations, les territoires et les français.

Budget : 30 milliards d’€.

Quatre secteurs prioritaires :la rénovation énergétique des bâtiments.


Lire la suite